Rechercher

La médiation par l'animal : qu'est-ce que c'est ?

Dernière mise à jour : 3 nov. 2020


« Quand le lien entre l’homme et l’animal ouvre les portes de l’inaccessible pour révéler le potentiel de chacun »

Parce que le lien engendre l’attachement, il se créé un environnement sécure, apaisant, de confiance indispensable au développement de chacun, ce qui ouvre des portes sur des espaces de travail supplémentaires.


La médiation par l’animal est basée sur les principes de Véronique Servais qui parle du rôle primordial de la théorie de l’attachement dans le développement personnel. Elle explique que le lien d’attachement amène à créer un lien sécure qui favorise la communication et ouvre entre autre des portes émotionnelles, sensorielles, cognitives, motrices et éducatives.



Des liens sont déjà existants, à nous d’en mettre en place de nouveaux avec des animaux spécifiquement sélectionnés et éduqués, un intervenant et un référent impliqués dans une relation d’aide basée sur la bienveillance et le respect.

Nous nous reconnaissons dans les valeurs prônées par Karl Rogers :


  • l'empathie

  • le respect des différences

  • la congruence 

  • la présence à l'autre l

  • l'écoute et le non-jugement

  • l'acceptation

  • le respect et le choix 

  • l'authenticité

Cette relation est interactive entre tous les participants et elle doit être indiscutablement volontaire.


EN QUOI L'ANIMAL FAVORISE T-IL LE LIEN ET L'ATTACHEMENT ?


Il suscite l’affection, nous accepte pour ce que l’on est et non ce que nous devrions être, il ne juge pas, il est spontané, donne sans compter et sans attendre de retour, il est joyeux.

Il motive, lutte contre l’apathie, soulage, réconforte, apaise, améliore l’estime et la confiance en soi, la capacité à se dépasser, il abaisse le rythme cardiaque, réduit le stress et l’anxiété, favorise la concentration, et pose des limites.

Il fait appel à nos capacités de mimétisme, il a un effet miroir, nous renvoyant à nous-mêmes, à notre vécu, nos peines, nos joies…


Avec la médiation par l’animal on touche les sens : l’ouïe, l’odorat, le toucher, la vue et on active des canaux multiples, tels que le sensoriel, l’émotionnel, le social, le mémoriel, l’imaginaire, le langage, la motricité fine et globale, la psychologie…

Pendant une séance on oublie ! on oublie,  qui on est, pourquoi on est là, la maladie, le stress, les soucis, nos peurs, nos angoisses et on se laisse transporter le temps d’un instant dans une sphère intime en connexion avec l’animal qui nous rend plus léger.



LES BIENFAITS DE LA MÉDIATION PAR L'ANIMAL (MA)



La MA va permettre d’améliorer les troubles liés à certaines pathologies, comme par exemple :

  • les troubles de la communication, de la perception, et des émotions chez des personnes atteintes de troubles du spectre autistique (TSA)

  • Améliorer la concentration des personnes atteintes de trouble de l’attention (TDA)

  • Atténuer les troubles de l’hyper-émotivité chez les personnes à haut potentiel (HP)

  • Stimuler les fonctions cognitives et motrices (handicap)

  • Regagner estime et confiance en soi lors d’un burn-out, d’une dépression, d’une timidité excessive

  • Augmenter la capacité de résilience lors d’un choc ou d’un traumatisme

  • Créer ou recréer le lien lors de conflits familiaux, sociaux ou professionnels

  • Dynamisé un esprit d’équipe lors d’un coaching en management…

  • Chez les personnes âgées on lutte contre l’apathie, les troubles de maladie d’Alzheimer, et les maladies apparentées, la MA favorise l'acceptation, l’apaisement, l’autonomie, responsabilise, aide à s’adapter à son environnement et développe le lien. Elle est un formidable atout pour les distraire de leur monotonie.


La médiation par l’animal est reconnue comme thérapie non médicamenteuse par l'ARS, c’est un outil supplémentaire qui vient en complément des schémas de soins traditionnels.



La communication non verbale constitue une grande part de notre mode de communication sans que l’on en ait conscience : Les mimiques, les expressions, les regards, les postures, les sensations, le toucher….. ça tombe bien, les animaux ne parlent pas..... ils communiquent.

C’est sans doute là, que réside leur secret, ils sont de formidables médiateurs et les objectifs fixés sont très souvent atteins.




445 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout